Qui habite le Monastère aujourd'hui ?

ob_199011_w-js1-6159

Frère Pierre Moulia, prêtre Prémontré et responsable de la communauté de Sarrance :

Je suis prêtre depuis le 23  Décembre 1966. Dès mon ordination sacerdotale, l’évêque de Bayonne m’envoie en Vallée d’Aspe pour y exercer mon ministère paroissial dans une optique missionnaire. Pendant 44 ans, j’ai vécu au presbytère d’Accous et je suis devenu progressivement curé de toute la vallée.

La venue d’un groupe d’objecteurs de conscience en 1972 au presbytère est un élément important de mon ministère et de ma vie. En partageant une vie de simplicité et de prière avec quelques-uns d’entre eux, je découvre combien la spiritualité de l’Ordre Prémontré correspond bien à ce que l’on vit et à notre idéal.
Aussi c’est très naturellement que je vais être orienté vers l’Abbaye Prémontré de Mondaye près de Caen. J’ai mon premier contact avec eux en 1980 et je suis devenu membre de cet ordre. Après le départ des objecteurs de conscience, la vie communautaire va se poursuivre au presbytère avec d’autres frères en lien avec l’Abbaye et la nouvelle communauté Prémontrée de Pau : cette communauté réside depuis à 1998 à Tarbes.

En 2010, l’évêque de Bayonne me demande de quitter le presbytère d’Accous, pour m’installer au monastère de Sarrance, monastère Prémontré jusqu’à la révolution française. Le village de Sarrance est une des 17 églises de la vallée dont je suis le curé. Les pères de Bétharram, propriétaire du monastère, le mettent en vente. Avec l’accord de mon Père-Abbé de l’abbaye de Mondaye, je m’y installe donc en Septembre 2011.

L’association « Saint Norbert en Aspe » (appelée aujourd’hui « Les Amis du Monastère de Sarrance ») dont je suis le président, est fondée dans le but de racheter le monastère. Nous avons pu réunir la somme nécessaire grâce à la très grande générosité de nombreux donateurs, désireux que ce monastère vive et rayonne.

Moi et d’autres frères, prêtres et laïcs, qui habitons depuis ici, souhaitons y vivre une vie chrétienne selon l’Evangile et inspirée par Saint Norbert (fondateur de l’ordre Prémontré), profondément unis par le désir de mener une vie de paix plus humaine et plus fraternelle. Nous désirons que cette communauté soit ouverte à tous. Nous y pratiquons l’accueil des pèlerins en marche vers Compostelle, des retraitants, des personnes en recherche, en reconstruction, des bénévoles, des groupes et des nombreux visiteurs du cloître. La communauté doit aussi permette à chacun d’approfondir sa foi et sa recherche personnelle de Dieu.

Ainsi, depuis 8 ans, j’habite avec bonheur dans ce lieu. Cette vie en communauté, avec beaucoup de joies et beaucoup de défis, nous rapproche et nous fait grandir dans l’humanité. Au cours de la journée, la prière des heures et la messe, proposées mais non imposées, rythment et élèvent notre travail.

Nous vivons comme vertu cardinale l’accueil inconditionnel pour qui frappe à la porte. Nous expérimentons chaque jour la joie de cet accueil réciproque. Ainsi les frères qui furent un jour accueillis et qui aujourd’hui vivent dans le monastère, ouvrent les portes et accueillent à leur tour. Chaque homme ou femme que la Providence met sur notre route nous apporte un peu de sa lumière et nous apprend quelque chose de Dieu Amour.